Accueil > La spiritualité > Accueillir le Message > Une Maman effondrée

Une Maman effondrée



Maximin : « On aurait dit une maman qui s’était "ensauvée" dans la montagne parce qu’elle avait été battue par ses enfants. »

Au fond du vallon qu’ils venaient juste de quitter pour aller voir où étaient passées les vaches de leurs maîtres, Mélanie et Maximin sont éblouis et effrayés par une « grande clarté » envahissante. .

À l’époque, on ne connaissait pas les OVNI… Mais il y avait de quoi être épouvanté ! Pourtant, les enfants ne prennent pas la fuite. Maximin crâne face à sa copine pétrifiée : « Garde ton bâton Mélanie ! Si ça nous fait du mal, je lui en donne un grand coup ! » Pour frapper quoi, pour frapper qui ? C’est alors qu’ils distinguent, au cœur de cette lumière, la silhouette d’une femme assise sur la banquette de pierre où eux-mêmes avaient pique-niqué. Habillée en paysanne du coin, les coudes appuyés sur les genoux, le visage soutenu et caché entre les mains, elle pleurait. Quelle menace derrière une telle attitude ? Cette Belle Dame accablée, tout en pleurs, a vite attendri les enfants qui, à sa demande, se sont approchés d’elle en toute confiance. Leur attention est « scotchée » par cette « maman » qui n’a ni main pour les gifler, ni bâton pour les frapper ; ils se laissent envoûter par une voix pleine de tendresse. Elle ne fait aucun reproche mais manifeste son affliction, toute sa douleur devant la situation catastrophique dans laquelle sombre son peuple, ses enfants, notre humanité !

.

Cette attitude communie avec celle de Jésus, qui se désole sur Jérusalem qui a choisi la mort plutôt que la vie, alors que Dieu l’aime comme une « maman-poule ». Je dirais que la Belle Dame, qui est la figure de Marie qui nous a été redonnée comme mère au pied de la croix, est en même temps la figure prophétique d’un Dieu qui nous aime comme une maman. Une figure de tendresse qui se démarque de la vision blasphématoire d’un Dieu père fouettard qui se défoule en passant sa colère sur une humanité pécheresse ! Pour un Maximin qui n’a quasi pas connu sa maman, et pour Mélanie qui s’est dite pas toujours en bons termes avec la sienne, cette Belle Dame est une révélation. Et pour nous ? .

Bernard Gaidioz ms

Haut de page
Calendrier

Une Maman effondrée

« septembre 2018 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 


Voir tous les évènements

Rechercher